Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot


Lunettes pour observateurs modèle 1939 Balland Luchaire

(B-LU 1939)






Les lunettes Balland Luchaire modèle 1939 sont des lunettes de protection initialement destinées aux tankistes français lors de la seconde guerre mondiale.
Elles ont été aussi utilisées par les observateurs sur la ligne Magionot

Lunettes pour observateurs modèle 1939 Balland Luchaire (B-Lu)

Lunettes mle 1939 Balland Luchaire




Description

La lunette modèle 1939 est une lunette composée de deux oculaires en métal embouti percés d'un croisillon comportant chacun un verre double et un volet métallique de protection. Les oculaires sont dotés d'un œilleton rembourré en cuir et la lunette est maintenue sur la tête de l'observateur grâce à un serre tête élastique réglable.

Lunettes pour observateurs modèle 1939 Balland Luchaire (B-Lu)

Vue de face

Lunettes pour observateurs modèle 1939 Balland Luchaire (B-Lu)

Vue cote visage



Chaque oculaire est équipé d'un double verre de protection maintenu en position par un volet métallique percé lui aussi d'un croisillon.

Lunettes pour observateurs modèle 1939 Balland Luchaire (B-Lu)

Détail du volet et de son verrou

Lunettes pour observateurs modèle 1939 Balland Luchaire (B-LU 1939)

Détail d'un oculaire



Les lunettes comportent sur le coté de l'oculaire de gauche le marquage B-LU 1939.


Utilisation dans la fortification Maginot

A notre connaissance, aucune note n'a été trouvée concernant leur distribution et seules des restes de lunettes découverts dans les ouvrage témoignent de leur usage.

Deux raisons ont pu pousser à l'utilisation de ces lunettes dans la fortification.
La première est la lumière ambiante qui ne pouvait que gêner les observateurs lorsque l'extérieur était dans la pénombre.

La seconde résulte des constats faits de la fragilité des équipements des cloches GFM type A , et en particulier des rotules pour FM en duralumin et des épiscopes type L 639 , avec un risque élevé de projection de particules de métal et-ou de verre en cas de tir ennemi direct qui ont probablement amené à doter les observateurs de lunettes de protection contre ces éclats.
Dans le même ordre d'idée, il est possible aussi que ces lunettes aient été utilisées dans les cloches VDP, elles aussi munies d' épiscopes L696

.

Un autre usage qui semble logique est leur utilisation par les troupes d'intervalles pour les observateurs dans les guérites, ceux-ci ayant leurs yeux directement exposés au vent avec un fort risque de conjonctivite et sans protection aucune contre les éclats résultants de tirs adverses.


Répartition

Il semble que la répartition de ces lunettes ait été très inégale et ait principalement concerné les ouvrages du nord-est.



De l'exposé ci-dessus résulte un certain flou sur l'utilisation de cet équipement (ce qui est un comble pour des lunettes) et l'exploration dea archives au SHD apportera sans doute un jour une réponse.





Rédaction

Pascal Lambert





Page n° 1000987 mise à jour le 17/11/2022 - © wikimaginot.eu 2022




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète et Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur Nous contacter au bas de cette page pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu